#Témoignage Nicolas G. : “Une école ayant au moins autant d’ambition que moi” !

témoignage nicolas grange cese
  1. Présentez-vous

Nicolas Grange, célibataire sans enfant. Ex étudiant de CESE et IMC. 29 ans. Passionné de tennis depuis tout petit (Papa était prof) et de champagne depuis pas mal d’années (pour ne pas dire tout petit car je lisais les étiquettes lors des (trop) longs repas de famille). Je suis également passionné de politique et géopolitique et de mon secteur d’activité, la grande distribution.

  1. Décrivez-vous en 3 mots

Persévérant, intuitif et épicurien.

  1. Quel est votre cursus scolaire ?

J’ai un BTS MCO  (anciennement MUC) à CESE puis une double licence en Marketing à l’IMC.

  1. Quel est votre métier actuel ?

Je suis directeur de magasin dans la grande distribution au Luxembourg depuis  1 an, chez Delhaize Luxembourg S.A.

  1. Qu’est-ce que CESE vous a apporté ?

L’IMC m’a permis de passer mes diplômes en toute confiance entre 3 acteurs. L’école, mon entreprise d’accueil et moi. C’est le CESE qui m’a mis sur le chemin de Leclerc France, où j’ai pu réaliser toute mon alternance.

  1. Quel souvenir en gardez-vous ?

Je garde le souvenir d’une école ayant au moins autant d’ambition que moi. Une école ayant pignon sur rue dans la grande région mais également au Grand-Duché. On peut bénéficier de son réseau d’entreprises mais également des entreprises partenaires pour y réaliser nos études.

  1. Pour vous, quels sont les avantages de l’alternance ?

Au-delà de l’argent gagné, l’alternance pour moi c’était avant tout un pied dans le monde du travail. Ça a tellement plus de valeur d’avoir réalisé 3 ans travail/école plutôt que 3 ans d’école à 100%. Aujourd’hui quand je lis un CV, je favorise un candidat ayant fait de l’alternance car il connaît la valeur travail et il est automatiquement en phase avec mes exigences. Consolider étude et travail, c’est tout à fait faisable !

  1. Quels conseils donneriez-vous à nos étudiants ?

Mes conseils: ne rien lâcher, donner une oreille attentive au corps enseignant qui est avant tout composé de professionnels de tous horizons différents. Les étudiants doivent savoir qu’ils ont le droit de se tromper quand ils font leurs études en alternance. C’est une réelle opportunité d’essayer et de se tromper. Ça sert également à ça, l’alternance. De plus, cette chance n’est plus autorisée dans le monde du travail, une fois qu’on signe son premier contrat. Je terminerai par le dicton qui me guide au quotidien: on n’essaye pas, on réussit !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Appelez-nous
Nous trouver